Overblog
Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
28 décembre 2009 1 28 /12 /décembre /2009 23:50
28 Décembre 2009
 
Chez moi


Image and video hosting by TinyPic

Chez ma fille


Image and video hosting by TinyPic
Image and video hosting by TinyPic

et bien sûr, apérifis et vins, petits fours
 chocolats, nougats, fruits secs,
dattes fourrées à la pâte d'amande, mandarines....


On en fait toujours de trop, 
ça fait des restes pour les jours qui suivent


Belle semaine à toutes et à tous

Partager cet article

Repost0
27 décembre 2009 7 27 /12 /décembre /2009 11:09
27 Décembre 2009

J'espère que vous avez tous  passé un bon noël
et que le père noël a été généreux malgré la crise

Le Sapin

 

  Quatre claustras en bois attachés

ensemble en éventail

des fils de fer de fleuriste tendus

horizontalement

  Des branches de nordmann 

(coupées chez une amie)

glissées  dans les intervalles


(Prix de revient : 

4 claustras à 4,95 e

achetés il y a 4 ans

largement amortiS si on regarde de prix des sapins nordmanns/1,80 m   30 e minimum)

 

Bon dimanche à toutes et à tous

Partager cet article

Repost0
24 décembre 2009 4 24 /12 /décembre /2009 19:34

 

Un joyeux noël
à toutes et à tous

 Image and video hosting by TinyPic Image and video hosting by TinyPic Image and video hosting by TinyPic

Je viens vous voir bientôt


Avec une pensée pour Nathlb 
qui vient de perdre son père

Partager cet article

Repost0
17 décembre 2009 4 17 /12 /décembre /2009 08:30
 17 Décembre 2009

Les origines

En Provence, la tradition de faire la crèche semble encore si vivace
de nos jours que l'on peut sans peine imaginer que cette habitude
remonte du fond des âges.
Image and video hosting by TinyPic  Image and video hosting by TinyPic
Crêche d'église  à Grillon  (VAUCLUSE)
 
Les premières représentations de la nativité figurent en Arles sur
des couvercles de sarcophages paléo-chrétiens dès le IIIe siècle
on en trouve aussi de nombreuses représentations sculptées dès le XIIe siècle mais aussi de l'âne, du boeuf, des rois-mages.

  52e Salon des santonniers en Arles  link
Du 26 Novembre 2009 au 10 JANVIER 2010

On attribue à Saint-François d'Assise (1223) d'avoir pour la première fois mis en scène la nativité du Christ en mêlant personnages vivants et figurines Image and video hosting by TinyPic

.Les Provençaux acceptent d'autant mieux cette version que la mère de Saint-François d'Assise était originaire de Tarascon, et que par conséquent elle a certainement influencé son fils en prenant exemple sur les "Pastrages" qui se déroulaient lors de la messe de minuit et qui étaient des représentations de la Nativité jouées par des bergers.
Si cet épisode est difficile à vérifier, il est sûr par contre que les premières crèches d'église sont venues d'Italie.

Les grandes crèches d’église

Les personnages au début  étaient faits de carton, papier bouilli et colle et ne faisaient figurer que la sainte famille et quelques bergers, puis vinrent  s'ajouter  au XVIIIe  des personnalités bien provençales.


Le succès de ces crèches entraîna l'apparition de chants et de véritables spectacles autour de la Nativité.
A la même époque, on note également l'apparition de crèches publiques qui étaient parfois mécaniques
(une est d'ailleurs conservée au musée d'Aix en Provence)
Image and video hosting by TinyPic
  crèche mécanique animée par des automates
 marché de noel des enfants (Alsace)

Les crèches vivantes et parlantes qui comptaient de nombreux personnages tels le meunier, le ramoneur, le bohémien, l'aveugle... apparaissent vers 1775

Des crèches publiques aux crèches privées :

Image and video hosting by TinyPicLa crèche chez moi
A cette époque l'engouement pour ces représentations de la Nativité donna envie aux gens de posséder leur propre crèche.
les "Bélen" (santons) mot qui doit être rapproché de Bétélen (contraction provençale de Bethléem) étaient fabriquées dans la région de Nevers par des verriers de Venise qui s'y étaient installés. Ces crèches de Nevers étaient de petites représentations de la Nativité tout en cristal, leur taille réduite et leur fragilité impliquaient qu'elles soient enfermées dans des cadres de bois protégés par une vitre (quelques beaux exemples peuvent être vus dans les musées d'Arles).
Image and video hosting by TinyPic Image and video hosting by TinyPic
 Malgré tout, ces crèches de par leur coût élevé étaient réservées aux familles riches.
Il faut attendre le XVIIIème siècle pour voir une première démocratisation de la crèche grâce aux religieuses de couvents qui se mettent à produire des reproductions de Bélen en mie de pain décorée.
 Mais l'essor qui aboutit à ce que nous connaissons est principalement dû à la fureur révolutionnaire de 1789. Les provençaux privés des fêtes calendales jugées trop religieuses durent recréer chez eux
à l'abri des regards le mystère de la Nativité


Image and video hosting by TinyPic
Ma crèche de l'année dernière


On peut dire que le premier santonier moderne fut Jean-Louis Lagnel qui vécut à Marseille (1764-1822) et qui le premier créa de petits personnages en argile que l'on pouvait reproduire par moulage.

Ces "santons d'un sou" permettaient enfin à chacun de posséder
 sa propre crèche

Partager cet article

Repost0
12 décembre 2009 6 12 /12 /décembre /2009 18:23
12 Décembre 2009

Image and video hosting by TinyPic
Le Père Noël aurait pour origine Saint Nicolas
(barbe blanche, manteau rouge...)

Le père Noël voyage dans un traîneau tiré
par des rennes,
Saint Nicolas sur le dos d'un âne.
Malgré la réforme protestante du XVIe S.
qui supprima la fête de St Nicolas dans des
pays d'Europe,les Hollandais gardèrent leur
SinterKlaas (nom hollandais pour St Nicolas)
et sa distribution de jouets.
Image and video hosting by TinyPic
  Lorsque ils s'installèrent aux États-Unis,
 SinterKlaas devint Santa Claus
et subit des transformations vestimentaires et culturelles
 pour se transformer en un Père Noël plus convivial.


Clement Clarke MOORE écrivit en 1821 un conte de Noël
pour ses enfants intitulé « The night before Christmas »
(La nuit d'avant Noël ) dans lequel le Père Noël
apparaît dans son traîneau tiré par des rennes.


Image and video hosting by TinyPic

Ce même auteur rédigea un texte intitulé
« A Visit From St Nicholas »   (la visite de St Nicolas)
 qui parut dans le journal « Sentinel »
de New York le 23 décembre 1823.

Ce texte parlait de lutins qui distribuaient des cadeaux
aux enfants par la cheminée et se déplaçaient dans

une carriole tirée par 8 rennes répondant aux noms de
 Blitzen, Dasher, Dancer, Comet, Cupid, Donder, Prancer et Vixen


Un neuvième renne fut rajouté en 1939 :
Rudolf, qui fut chargé d'éclairer
le chemin du père Noël grâce
à son « nez rouge lumineux »
Image and video hosting by TinyPic


Image and video hosting by TinyPic  
 Le récit fut traduit en plusieurs langues
et diffusé dans le monde enrier
"la naissance du Père Noël"

En 1863 "Harpers's Illustrated weekly"
le journal neworkais, rêva Sabta Claus
d'un costume garni de fourrure blanche
et portant un large ceinturon de cuir


Le dessinateur Thomas NAST en fut l'auteur.
Pendant près de 30 ans, Thomas NAST représenta,
dans ce journal,Santa Claus ventru et jovial,
 à la barbe blanche et accompagné de rennes.
             

C'est en 1885 que l'illustrateur de ce journal dessina le parcours
du Santa Claus qui va du pôle Nord aux Etats-Unis
sa résidence était ainsi officiellement établie ...


Un an plus tard, l'écrivain Georges P. WEBSTER précisa que la
manufacture de jouets ainsi que la maison du père Noël
« étaient cachées dans la glace et la neige du Pôle Nord »
confirmant par cette affirmation les dessins de NAST.


Il aura fallu attendre 1931...et Coca Cola !
La firme Américaine a eu le génie de
demander à Haddon SUNDBLOM de dessiner
ce vieux bonhomme (dont la renommée grandissait  la-bàs) en train de boire du
Coca Cola pour reprendre des forces
pendant
la distribution de jouets.
Image and video hosting by TinyPic
Ainsi les enfants seraient incités à en boire durant l'hiver.
Le dessinateur l'habilla aux couleurs de la célèbre bouteille
de Coca Cola : rouge et blanc.
Ce nouveau look et la renommée que lui valut la publicité, firent
du vieux bonhomme le maître planétaire de la nuit magique,

 " le Père Noël "


il y eu bien quelques mouvements de protestation de la part
des Catholiques contre cette envahissante popularité,
la nuit du 24 au 25 décembre
 étant à l'origine celle de l'enfant Jésus.
Certaines manifestations allèrent même jusqu'à brûler l'effigie
du Père Noël, mais tout rentra dans l'ordre au fil du temps.

Quoiqu'il en soit, l'arrivée du Père Noël reste magique
pour touset symbolise tout notre attachement
à notre famille et à nos proches ...

Un lien d'affection en quelque sorte ...

Partager cet article

Repost0

Présentation

  • : Jardinage, Nature, Insectes, Balades, photo, macro photo, Cuisine
  • Contact

Profil

  • Cathline
  • Passionnée de nature, plantes et jardinage, j'aime la photographie, la chanson française à texte, le bon cinéma français, balader sur les vide-greniers et brocantes, en ville ou à la campagne....
  • Passionnée de nature, plantes et jardinage, j'aime la photographie, la chanson française à texte, le bon cinéma français, balader sur les vide-greniers et brocantes, en ville ou à la campagne....

Texte Libre

Recherche

Texte Libre

Texte Libre